Views
1 year ago

Jaguar Magazine #8

  • Text
  • Ahmed
  • Choix
  • Toujours
  • Toute
  • Faire
  • Mestre
  • Monde
  • Galway
  • Capoeira
  • Jaguar
Dans ce numéro, nous nous intéresserons à la créativité des mestres brésiliens qui ont imaginé l’art délicat de la capoeira et à celle des artistes irlandais qui font le lien entre culture ancestrale et modernité. Vous découvrirez également le mariage créatif inattendu de l’iPhone et du papier peint victorien. Enfin, Riz Ahmed, artiste et acteur aux multiples facettes, nous expliquera pourquoi il considère que le moment est venu pour lui de se dévoiler pleinement au public.

Argent Collector estime

Argent Collector estime de nombreuses Yeezy à plus de cinq fois leur prix d’origine ! Les Nike Air Yeezy 2 Red October, vendues 250 dollars en 2014, en valent désormais plus de 5 000. Quant aux Nike Air Yeezy 1 Black Glow 2008, dont le prototype n’a jamais été commercialisé, leur valeur s’élève aujourd’hui à 250 000 dollars en boutique (chez Rare Pair New York). Yeezy réinvestit ses bénéfices dans le développement durable. Son siège de Cody, dans l’État du Wyoming, n’est autre qu’un ranch de 1 600 hectares où la marque mène des recherches sur la culture hors sol du coton. Cela réduira considérablement la quantité d’eau nécessaire à cette production. Précisons que le coton est l’une des matières les moins écologiques, nécessitant quelque 10 000 litres d’eau pour un rendement de 1 kg. Les jeunes investisseurs hédonistes, qui pouvaient autrefois être attirés par des montres ou des bouteilles de vin ou de whisky neuves, voient aujourd’hui les produits “de seconde main” comme un choix éthique. Karl Hermanns, directeur général monde de la division Classic Art de Christie’s, la célèbre société de vente aux enchères internationale, le constate lui-même : “La tendance s’accélère : les Millenials deviennent nos principaux clients. Et ils s’attachent davantage à la notion de développement durable. Ces derniers temps, les articles d’occasion rencontrent un franc succès.” Le mobilier Natuzzi Ergo est élégant, confortable et durable pourri). “Combien d’œuvres contemporaines résisteront à l’épreuve du temps ?”, s’interroge Karl Hermanns avec tact. Les investisseurs qui ont à cœur de préserver l’environnement doivent tenir compte d’un autre facteur lorsqu’ils participent à des ventes aux enchères : où va en réalité leur argent ? En 2019, Christie’s New York a organisé une vente de guitares d’une ampleur inédite : la très grande collection du guitariste de Pink Floyd, David Gilmour. Les 126 instruments de la vedette du groupe ont rapporté la coquette somme de 18,5 millions d’euros qui a été reversée à ClientEarth, une organisation spécialisée dans le droit de l’environnement pionnière en son genre. “LA DEUXIÈME RÉVOLUTION CLIENT EST EN MARCHE” Richard Curtis Le dirigeant note que ce phénomène est particulièrement visible dans le domaine des arts décoratifs : les antiquités, qu’il s’agisse de meubles, de sculptures ou de porcelaine, sont très demandées. “Ces trente dernières années, avoir chez soi des meubles anciens et des tableaux de grands maîtres faisait vieillot. Cependant, ces objets redeviennent tendance et offrent à leurs propriétaires des plusvalues supérieures à celles de l’art et du design contemporains. Ces objets présentent l’avantage d’avoir traversé les siècles sans puiser encore et encore dans les ressources limitées de notre planète. Sans compter qu’il s’agit d’une acquisition qui a du caractère : une patine qui s’est peu à peu créée avec les siècles.” Résistez à la tentation d’acquérir des œuvres exécutées par de grands artistes contemporains britanniques alors qu’ils étaient encore étudiants, comme les frères Chapman ou Damien Hirst, car le marché est aujourd’hui au plus haut. Il faut aussi tenir compte de la longévité de l’œuvre. Si les peintures à l’huile sont prévues pour durer, certaines œuvres conceptuelles, à l’instar du requintigre dans L’Impossibilité physique de la mort dans l’esprit d’un vivant (titre original : The Physical Impossibility of Death in the Mind of Someone Living), ont déjà subi les ravages du temps (en l’espèce, l’œuvre a La facture peut sembler salée : presque 3,5 millions d’euros pour la légendaire Black Stratocaster qui a joué le titre The Dark Side of the Moon… Mais une guitare d’occasion reste un investissement éthique valable. De même que pour les arts décoratifs, vous faites l’acquisition d’un bel objet qui existe déjà, sans fabrication gourmande en ressources ! Comme le dit si bien Lou Carlozo du site MoneyUnder30.com : “Sur le marché des valeurs, il n’y a pas de titre financier qui soit aussi cool qu’un investissement que l’on peut brancher à un ampli Marshall en mettant le volume à fond.” Mais si vous jetez votre dévolu sur une guitare, vous aurez été prévenu : les prix peuvent s’affoler. À l’origine, une Gibson Les Paul Gold Top de 1956 coûtait autour de 400 dollars. En 2002, on en trouvait à 5 500 dollars. À peine quatre ans plus tard, il fallait débourser 80 000 dollars. Suite à la crise financière, la valeur de la guitare électrique Gibson Les Paul est retombée à 30 000 dollars. Aujourd’hui, un modèle en bon état va chercher dans les 35 000 dollars. Toujours rentable donc… à condition d’être patient, d’aimer le risque et d’accepter les montagnes russes en matière de prix. “Au pire, vous vous retrouverez avec un garage rempli de guitares super cools. Et si le marché repart et suit une trajectoire similaire à celle de ces 10 dernières années, un retour de 30 à 300 pour cent est tout à fait imaginable”, ajoute Carlozo, rassurant. Cela dit, les investisseurs éthiques devraient peut-être commencer par privilégier un placement essentiel pour leur avenir : leur retraite. Richard Curtis, le scénariste qui s’est illustré dans les comédies réconfortantes et sans prétention que sont, par exemple, Coup de foudre à Notting Hill ou Quatre mariages et un enterrement, s’est récemment engagé dans le combat écologique, remettant en question la viabilité des fonds de pension. En 2020, il a lancé Make My Money Matter, une campagne visant à inciter la population à s’interroger sur la destination de ses investissements et à opter pour des placements qui profitent directement à l’environnement. “La deuxième révolution client est en marche, affirme-t-il. Le public est en train de prendre conscience du pouvoir de son argent.” La cofondatrice de la campagne, Jo Corlett, ajoute : “Nous contribuerons à ce que des milliards de dollars investis dans des produits non durables, qui détruisent la planète et clivent les sociétés, soient réinvestis dans des causes qui servent les Objectifs de développement durable [des Nations unies] et l’Accord de Paris [sur le climat] 2015.” Votre argent peut faire du bien à la planète. Et à vous aussi. J 60 / Jaguar Magazine Jaguar Magazine / 61

 

JAGUAR MAGAZINE

 

Jaguar Magazine rend hommage à la créativité sous toutes ses formes, avec des contenus exclusifs autour de nombreux sujets comme le design ou les technologies innovantes.

Dans ce numéro, nous nous intéresserons à la créativité des mestres brésiliens qui ont imaginé l’art délicat de la capoeira et à celle des artistes irlandais qui font le lien entre culture ancestrale et modernité. Vous découvrirez également le mariage créatif inattendu de l’iPhone et du papier peint victorien. Enfin, Riz Ahmed, artiste et acteur aux multiples facettes, nous expliquera pourquoi il considère que le moment est venu pour lui de se dévoiler pleinement au public.

The Art of Performance : L’Art de La Performance

© JAGUAR LAND ROVER LIMITED 2020

Registered Office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF
Registered in England No: 1672070

Les chiffres donnés ci-dessus proviennent de tests effectués par les fabricants officiels et répondent aux exigences de la législation européenne.
La consommation d'un véhicule fonctionnant normalement peut différer des chiffres présentés ci-dessus. Ces derniers ne sont présentés qu'à titre comparatif.