Views
6 months ago

THE JAGUAR #06

  • Text
  • Technologie
  • Monde
  • Voiture
  • Sagmeister
  • Jaguar
Souvent provocateur, toujours créatif, rencontrez le graphiste Stefan Sagmeister | Des ébénistes du Royaume-Uni offrent de nouvelles dimensions à un art mythique | Les délices gastronomiques étoilés au Michelin de Paul Pairet à Shanghai | Iris van Herpen ou comment redéfinir la relation entre mode et technologie | Un voyage dans le temps à Séoul la futuriste

Les complexes d’eSport

Les complexes d’eSport et les salles de jeux en RV offrent aux Séouliens la possibilité de fuir la réalité, et les infrastructures de Séoul sont tout aussi futuristes.

VOYAGE Certains groupes sont devenus si populaires et les billets de leurs concerts si rares que la technologie a dû intervenir pour offrir des concerts en hologramme. J'assiste à l'un de ces concerts étrangement réels à KLive, dans le quartier moderne de Sangam-dong. Contrastant avec l’ambiance folklorique du centre de Séoul, le quartier de Sangam accueille le Korean Film Archive et de nombreuses sociétés de média incitées à s'installer là au cours des deux dernières décennies. Des lumières éclairent les popstars hologrammiques qui se produisent dans une salle obscure : l’effet de masse semble privilégié à l’esthétique. On n’en est pas encore à l’hyperréalité de Star Wars. Le futur est souvent très proche à Séoul, mais avec KLive, on sait qu’il y a encore du travail à faire. Bien que les hologrammes fassent parfois salle vide en semaine, il n’en est pas de même pour les complexes d’eSport séouliens qui réunissent plus de 25 000 spectateurs. Ces salles de jeux sont emplies d’ordinateurs dernière génération et de jeux en ligne. C’est dans ce genre de lieux que les gamers comme OnFleek s’entraînent pour participer aux championnats. Quand on se promène dans le centre de Séoul, impossible de ne pas remarquer les innombrables salles de jeux. Certaines disposent d’espaces dédiés, mais la plupart sont nichées dans des tours banales, entre des bureaux, ou sur un étage entre des restaurants et des bars. Au Vriz, situé au rez-de-chaussée d’un immeuble de Hongdae, les joueurs peuvent commander de la nourriture sans avoir à se lever. Le propriétaire Young-hun Kim essaie de rendre l'environnement aussi confortable que possible, en fournissant notamment un fumoir. De temps en temps, des parents surgissent pour récupérer leur enfant, mais c’est à la fin de la journée qu’il y a le plus de monde, quand les Coréens prennent d’assaut les lieux pour se détendre après le travail. C’est en partie grâce au débit du réseau Internet que le jeu en ligne s’est développé à Séoul. La connectivité est la plus forte au monde, et toute la population bénéficie d’un Wifi ayant la vitesse de la lumière sans avoir à se connecter. Le signal 4G est disponible dans tout le réseau de métro sous-terrain de Séoul. Dans toute la ville, des publicités annoncent l’arrivée de la 5G. « DES LUMIÈRES ÉCLAIRENT LES POPSTARS HOLO- GRAMMIQUES QUI SE PRODUISENT DANS UNE SALLE OBSCURE » Le Samsung Innovation Museum, situé au sud du centreville, explique comment nous en sommes arrivés là. Le musée du géant de la technologie coréen ne parle pas que des gadgets de sa propre marque. Il se penche sur la numérisation de la société dans son ensemble, des premières expériences avec l'électricité à l’exploration spatiale, en passant par les télécommunications, la télévision, l'aviation et plus encore. Des objets de chaque période y sont exposés, des premiers téléphones d'Alexander Graham Bell aux premiers ordinateurs d'Apple. Bien sûr, Samsung n'hésite pas à exposer ses produits aussi, mais l'approche est plutôt globale. La réalité virtuelle est aussi de la partie, mais c’est le cas partout dans Séoul. Il existe de nombreuses salles de jeux en RV. Certaines sont composées de quelques stations dans des rues commerçantes, tandis que d’autres disposent de plusieurs étages multivers où l’impossible peut se produire. Bien que la RV n’ait pas encore atteint son niveau ultime (là où on ne peut plus la distinguer de la réalité), les jeux sont captivants. Au Hit VR de Hongdae, Alan aide les visiteurs à explorer des mondes virtuels. Il aime voir les gens s’amuser, mais, pendant ses pauses, il en profite aussi. Son jeu préféré est Beat Saber, un jeu de percussions psychédélique où d’énormes blocs représentant des notes de musique menacent de tout écraser. L’objectif est de les démolir avec les manettes. C'est une course folle qui fait monter l’adrénaline. C'est un jeu difficile physiquement. Je l’observe : il choisit le niveau le plus difficile, puis esquive à gauche et à droite, déplace ses manettes en l’air et gagne sa bataille invisible, sur fond de techno. Au début, certaines personnes ont la nausée en utilisant la VR, mais le jeune homme de 26 ans semble maîtriser le format. « J'ai perdu beaucoup de poids en jouant tous les jours », affirme Alan. « C'est un bon exercice. Quand on a trouvé le rythme, on peut y aller encore plus fort. Cela donne un réel sentiment d’accomplissement. » Bien que pour certains, comme Alan, la victoire soit attrayante, de nombreuses activités sont faites uniquement pour titiller l’utilisateur. Par exemple, Hit VR emmène ses clients dans une montagne russe, un vaisseau spatial, un ascenseur imaginaire ou encore sur une barre d'acier au 20 e étages. Quand je joue, la partie cognitive de mon cerveau sait que je ne suis pas en danger, mais mon instinct de mammifère est effrayé. THE JAGUAR 65

 

JAGUAR

JAGUAR MAGAZINE #07

 

JAGUAR MAGAZINE rend hommage à la créativité sous toutes ses formes, avec des contenus exclusifs en matière de design et de technologie qui stimulent les sens

Le dernier numéro met en vedette des personnes inspirantes, comme Luke Jennings, le créateur de Villanelle, l’un des personnages de télévision les plus intéressants des dernières années. Ou encore Marcus Du Sautoy, qui expose sa vision de l’intelligence artificielle. Nous visitons ensuite les États-Unis à bord de la Jaguar I-PACE et découvrons Portland et sa tradition culinaire. Nous prenons également la route avec un photographe pour explorer Arles dans le sud de la France, avec une Jaguar XE, et bien plus encore.

La bibliothèque

JAGUAR MAGAZINE #07
THE JAGUAR #06
THE JAGUAR #04
THE JAGUAR #03
THE JAGUAR #02
THE JAGUAR #01

The Art of Performance : L’Art de La Performance

© JAGUAR LAND ROVER LIMITED 2016

Registered Office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF
Registered in England No: 1672070

Les chiffres donnés ci-dessus proviennent de tests effectués par les fabricants officiels et répondent aux exigences de la législation européenne.
La consommation d'un véhicule fonctionnant normalement peut différer des chiffres présentés ci-dessus. Ces derniers ne sont présentés qu'à titre comparatif.