Views
2 years ago

THE JAGUAR #02

  • Text
  • Jaguar
  • Voiture
  • Monde
  • Nouvelle
  • Circuit
  • Pilotes
  • Pilote
  • Voitures
  • Cours
  • Ainsi
Dans ce numéro, la nouvelle E-PACE sera à l’honneur. Après que Romain Grosjean vous ait révélé sa passion pour les Jaguar, la Panasonic Jaguar Racing Team vous dévoilera les secrets de leur préparation. Enfin, vous découvrirez un tout nouveau sport : les courses de drônes et passerez une journée entière avec la XF Sportbrake.

« UNE MONTRE SE DOIT

« UNE MONTRE SE DOIT D’AVOIR DU SEX-APPEAL » TAG HEUER MODULAR 45 LA TAG HEUER MODULAR 45 poursuit la lignée de la première smartwatch de l’horloger suisse, la TAG Heuer Connected, qui a été lancée en 2015. S’appuyant sur la première initiative du groupe visant à pénétrer le marché des montres intelligentes, – l’une des décisions les plus spectaculaires de M. Biver – la Modular 45 mesure 45 mm de largeur et 13,75 mm d’épaisseur. Elle est constituée d’un ensemble d’éléments interchangeables, comme le boîtier, le bracelet, les attaches, la lunette, ce qui revient à dire que la montre peut être déclinée à l’infini. Cette montre, créée dans la nouvelle usine de TAG Heuer à La Chaux-de-Fonds et manufacturée dans des matériaux de haute qualité, hérite des mêmes qualités made in Switzerland que les montres mécaniques de la marque. Tout en visant le marché du grand luxe, la montre offre les mêmes fonctions que les autres montres intelligentes, dont un processeur Intel Atom Z34XX , une mémoire principale de 512 Mo, et un stockage de 4 Go. Compatible avec Androïd et iOS, elle est étanche jusqu’à 50 mètres, elle dispose d’un accéléromètre, d’un gyroscope, d’un capteur de détection d’inclinaison, d’un gyroscope, d’un micro, d’un détecteur tactile, d’un capteur de lumière ambiante, d’un GPS, du système NFC de paiement sans contact. Vous avez fait pratiquement tout ce qu’il est possible de faire en matière d’horlogerie, et, par votre travail, vous êtes devenu millionnaire. Normalement, vous devriez préparer votre retraite. Qu’est-ce qui vous pousse ? Ce n’est pas une question d’ego ni d’ambition : j’ai déjà redressé quatre marques de montres. Je ne cours pas non plus derrière l’argent, du moment que ma famille est à l’abri. C’est le dernier de mes soucis. Ce qui me motive, c’est ma passion. J’y vois une forme d’amour – qui me procure toute cette énergie, cette vision, cet optimisme, ce besoin de communiquer avec l’autre. C’est cet amour qui soulève l’enthousiasme de ceux qui, en retour, apportent leur dévotion. La retraite, ce serait tourner le dos à cette ferveur et à cet esprit. Vous n’avez jamais cessé d’innover tout le long de votre carrière. D’où tenez-vous vos nouvelles idées et votre inspiration ? C’est presque subliminal ; les idées me viennent à l’esprit au cours d’un dîner ou d’une descente à ski. Je sens le vent des tendances, particulièrement dans ces villes créatrices que sont Londres, Tokyo, New York ou Berlin. Il y a une douzaine d’années, j’ai remarqué qu’il se vendait des montres de plastique noires au Japon, ce qui m’a donné l’idée de développer une montre de céramique noire, celle qui est devenue la Hublot Big Bang All Black. De nombreuses marques s’en sont inspirées depuis. C’est ce qui est également arrivé à mes montres fluo, qui avaient nécessité trois années de préparation. Les couleurs néon ont été populaires dans les années 80 mais étaient devenues ringardes depuis. 44 THE JAGUAR

INTERVIEW La nouvelle TAG Heuer Modular 45 est le tout dernier geste de M. Biver pour chambouler le marché si compétitif des montres. Il s’agit d’un concept qui associe la sensation de luxe et toutes les fonctionnalités des montres numériques. De nombreuses marques de luxe recrutent des gens pour sentir le vent, mais pas vous. Comment parvenez-vous donc à rester à la pointe des tendances ? En fait, c’est mon fils cadet qui me guide. Il a 17 ans et a la capacité de me guider – ce que, je le crains, n’ont pas mes aînés. Il m’en apprend beaucoup sur des marques dont je n’avais jamais entendu parler et nous voyageons souvent pour les découvrir. C’est ainsi que j’ai pu découvrir Palace, Supreme ou Off White. Après l’intégration de Supreme à Louis Vuitton, mon fils m’a vraiment pris en main, « Je t’ai toujours dit que TAG Heuer et Supreme devraient se rapprocher et toi, tu as été happé par Vuitton. N’importe quoi ! Tu aurais dû anticiper ». Même chose avec le rappeur A$AP Rocky qui travaille maintenant chez Dior. Il n’empêche, Alec Monopoly, Bella Hadid et Cara Delevingne, c’était son idée et ils sont maintenant les ambassadeurs de TAG Heuer. Vous venez d’accepter une autre mission chez Zenith. Comme pour beaucoup d’autres montres suisses, les temps y sont difficiles depuis deux ans. Comment comptez-vous vous y prendre ? Tout d’abord, je vais examiner tous les recoins de la société et j’écouterai attentivement chaque employé. Il pourra m’arriver d’y passer la nuit pour sentir le caractère spécifique de cette manufacture. Nous créons des œuvres d’art qui doivent être éternelles ; c’est cela, l’horlogerie. Ce n’est pas pour autant que nous nous contentons d’alimenter les musées ; nous devons rester modernes. C’est la raison pour laquelle la nouvelle norme de Zenith, qui doit mesurer jusqu’au centième de seconde, et qui intègre deux ressorts hélicoïdaux, a été baptisée « Defy El Primero 21 », en référence au 21e siècle. Les meilleurs ambassadeurs de Zenith sont sa créativité, son identité et sa qualité, issus d’une tradition et d’une culture spécifiques. Cela est inamovible et restera une vraie success story – tout comme des partenariats aussi réussis que celui qui nous lie avec Land Rover Range Rover. C’est ce que reflète votre célèbre citation « une montre doit avoir du caractère ». Pouvez-vous nous en dire plus ? Chaque montre se doit d’avoir du sex-appeal, et posséder une âme, celle que lui insuffle l’horloger. Une montre est une sorte de talisman : je porte toujours ma première All Black et je suis sûr qu’elle me porte chance. À cet égard, les voitures aussi sont concernées. Quel est le rôle d’une voiture ? L’expérience de conduite doit dépasser celle d’un simple déplacement. J’ai eu une Jaguar Type-E 4.2 litres. L’odeur des sièges en cuir, le bruit mat des portières se refermant, le son du moteur – toutes ces choses créent un univers spécial. Je préfère les voitures qui respirent une tradition et qui sont le fruit du talent créatif d’artisans. C’est de là que provient leur âme. Pour finir, vous auriez dit que Zenith serait votre dernière mission importante. Pourtant, en vous écoutant, on n’a pas l’impression que ce sera forcément le cas ? Après tout, pourquoi n’y aurait-il pas une autre étape dans votre vie professionnelle ? Zenith est la cinquième marque que je dirige, et je crois vraiment que ce sera la dernière. Mais évidemment, je verrai ce qui se passera après. Je pourrais commencer à lever le pied le jour de mes 75 ans. Mais je dis bien : « pourrais ». THE JAGUAR 45

 

JAGUAR

THE JAGUAR #06

 

Le magazine The Jaguar souligne l’art de la performance avec des articles exclusifs qui réveillent les sens, que ce soit le plaisir intense de conduire, Le design ou la technologie de pointe.

Jaguar place la créativité et l’innovation au cœur de toutes ses activités. C’est ainsi que ce numéro abonde en personnalités inspirantes, qu’elles soient designers, inventeurs ou esprits libres des quatre coins du monde. Tout ceci en complément d’une performance automobile omniprésente. Savourez un silence d’or à bord de la I-PACE en Finlande, revivez les moments de légende de la mythique XJ220, découvrez l’élégance indémodable de la XJ 1978 et plus encore...

La bibliothèque

THE JAGUAR #06
THE JAGUAR #04
THE JAGUAR #03
THE JAGUAR #02
THE JAGUAR #01

The Art of Performance : L’Art de La Performance

© JAGUAR LAND ROVER LIMITED 2016

Registered Office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF
Registered in England No: 1672070

Les chiffres donnés ci-dessus proviennent de tests effectués par les fabricants officiels et répondent aux exigences de la législation européenne.
La consommation d'un véhicule fonctionnant normalement peut différer des chiffres présentés ci-dessus. Ces derniers ne sont présentés qu'à titre comparatif.