Views
2 months ago

JAGUAR MAGAZINE #07

  • Text
  • Londres
  • Gandy
  • Villanelle
  • Portland
  • Jaguar
David Gandy et sa XK120 brillent dans le quartier créatif de Londres | L’organisme de bienfaisance In Place Of War fait appel à la créativité dans les zones de conflit | La décoratrice d’intérieur Joyce Wang dévoile les dernières tendances du luxe | L’année la plus victorieuse pour l’équipe de Formule E Panasonic Jaguar Racing | Faites la connaissance de Julian Thomson, le nouveau Directeur du design de Jaguar

« J’avais toujours

« J’avais toujours considéré la musique comme un hobby, mais là, j’entendais des gens dire que sans le hip-hop, ils seraient morts. Grâce à l’art, des jeunes sortaient de leur gang, changeaient, trouvaient une manière différente de s’exprimer et de travailler ensemble. » Ruth a alors décidé de mêler son amour pour la musique à la puissance du théâtre qu'elle avait découvert lors de ses premières années avec In Place of War. « Toutes les formes d'art peuvent aider ceux qui vivent dans des zones touchées par des conflits », dit-elle. « Quelle que soit la difficulté de leur situation, les gens continuent de faire de l’art. Le sens change selon la situation : pendant les moments les plus durs, il sert de distraction, et plus le conflit est éloigné, plus l'art peut s'attaquer à ce qui s'est passé. » In Place of War travaille avec un réseau croissant de plus de 80 faiseurs de changements dans le monde entier (des personnes associées à l’art qui luttent pour aider leur communauté). Les relations entre l’organisation et une « L’ART PERMET DE DONNER LIEU À DES CONVERSATIONS QUI N’AURAIENT PAS LIEU AUTREMENT » Ruth Daniel ville ou un pays durent souvent plusieurs années. En Ouganda, par exemple, In Place of War travaille depuis plus d’une décennie sur la création d’espaces culturels, de programmes d’entrepreneuriat, d’un festival de musique et de groupes de théâtre visant à changer la perception des gens sur les survivants des conflits en situation de handicap. Ruth cite l’exemple de MC Benny, un chanteur 44 / Jaguar Magazine

Globe En Ouganda, les projets de In Place of War utilisent la danse et la musique pour favoriser le changement social PHOTOS : JACOB SIMKIN (P.40) ; KATIE DERVIN (P.42-45) de hip-hop de Gulu qui dirige une ferme agricole où 15 autres artistes travaillent. L’argent obtenu leur permet de donner des cours de hip-hop dans une prison locale pour encourager les jeunes délinquants à opter pour la musique plutôt que pour le crime. Ruth souligne que ces projets sont vitaux, car les gens s’adaptent au conflit. « Pour moi, le son régulier des coups de feu en Palestine était horrible, mais pour ceux qui y vivent, c’est complètement normal. » In Place of War a développé de nombreux projets dans la région, dont la Palestine Music Expo, qui soutient et parraine des artistes palestiniens. L’organisation a contribué à la collecte de plus de 300 000 $ d’équipements musicaux pour des centres culturels de la région et des camps de réfugiés, et à la formation d’animateurs pour des ateliers réguliers. L’organisation souhaite briser les frontières en impliquant ses faiseurs de changements dans des projets dans différents pays. Le meilleur exemple est sans doute le GRRRL, une collaboration internationale de musique électronique qui permet aux femmes des zones de conflit de raconter leur histoire. Sous la direction de la brésilienne Laima Leyton (membre du groupe belge Soulwax), plus de 40 femmes de pays comme le Zimbabwe, le Bangladesh et le Venezuela ont développé un projet musical. Résultat : un album a été produit et des concerts ont eu lieu dans des bars de l’est londonien et même aux Jeux du Commonwealth en Australie. « Dans ces endroits, les femmes font partie des personnes les plus marginalisées au monde », déclare Ruth. « GRRRL leur permet de se rassembler, de s’exprimer et d’inspirer d’autres personnes. » Ruth affirme que les mois ou même les années de travail nécessaires pour créer ces projets paient toujours et que, malgré ses années d’ expérience, elle continue de se surprendre. « Je suis toujours surprise par la puissance de l’art. Il permet de donner lieu à des conversations qui n’auraient pas lieu autrement. Et sans la possibilité de créer, quel est le sens de la vie ? » J www.inplaceofwar.net Jaguar Magazine / 45

 

JAGUAR

JAGUAR MAGAZINE #07

 

JAGUAR MAGAZINE rend hommage à la créativité sous toutes ses formes, avec des contenus exclusifs en matière de design et de technologie qui stimulent les sens

Le dernier numéro met en vedette des personnes inspirantes, comme Luke Jennings, le créateur de Villanelle, l’un des personnages de télévision les plus intéressants des dernières années. Ou encore Marcus Du Sautoy, qui expose sa vision de l’intelligence artificielle. Nous visitons ensuite les États-Unis à bord de la Jaguar I-PACE et découvrons Portland et sa tradition culinaire. Nous prenons également la route avec un photographe pour explorer Arles dans le sud de la France, avec une Jaguar XE, et bien plus encore.

La bibliothèque

JAGUAR MAGAZINE #07
THE JAGUAR #06
THE JAGUAR #04
THE JAGUAR #03
THE JAGUAR #02
THE JAGUAR #01

The Art of Performance : L’Art de La Performance

© JAGUAR LAND ROVER LIMITED 2016

Registered Office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF
Registered in England No: 1672070

Les chiffres donnés ci-dessus proviennent de tests effectués par les fabricants officiels et répondent aux exigences de la législation européenne.
La consommation d'un véhicule fonctionnant normalement peut différer des chiffres présentés ci-dessus. Ces derniers ne sont présentés qu'à titre comparatif.