Views
2 months ago

JAGUAR MAGAZINE #07

  • Text
  • Londres
  • Gandy
  • Villanelle
  • Portland
  • Jaguar
David Gandy et sa XK120 brillent dans le quartier créatif de Londres | L’organisme de bienfaisance In Place Of War fait appel à la créativité dans les zones de conflit | La décoratrice d’intérieur Joyce Wang dévoile les dernières tendances du luxe | L’année la plus victorieuse pour l’équipe de Formule E Panasonic Jaguar Racing | Faites la connaissance de Julian Thomson, le nouveau Directeur du design de Jaguar

Faisons connaissance (De

Faisons connaissance (De gauche à droite) Matt Vicedomini ; le Whole Shebang (Matt’s BBQ) ; 10 Barrel symphonie d’outils de cuisine qui travaillent les aliments. Obtenir une table à Langbaan reste l’un des défis les plus difficiles à relever à Portland. « Les gens d’ici ont des connaissances culinaires développées sur les autres pays », déclare Ninsom. « Nous sommes en mesure de leur offrir un plus grand choix. Un soir, nous avons créé un dîner basé sur un poème écrit par un roi. Nous aimons montrer aux clients ce que nous faisons, pourquoi nous le faisons et d’où vient notre inspiration. » Après le succès de Langbaan, Ninsom a ouvert un autre établissement à l’ambiance très décontractée : Hat Yai. Parmi les spécialités, on trouve du poulet frit croustillant servi avec un délicieux curry de style malais. Le restaurant a eu tellement de succès qu’un deuxième établissement a dû être ouvert. Et ensuite ? En 2019, Ninsom et Matt Vicedomini de Matt’s BBQ, l’un des meilleurs food trucks de la ville, ainsi qu’Eric Nelson, l’un des barmans les plus connus de la ville, pour ouvrir Eem, un mélange entre le Texas, la Thaïlande et Hawaï. Le succès est tel qu’ils pensent déjà ouvrir un deuxième établissement. « Les restaurants sont propices à la collaboration », déclare Vicedomini. Le trentenaire a ouvert Matt’s BBQ, food truck spécialisé en barbecue de style texan sur l’avenue North Mississippi, en 2015. Depuis, son plat, le « Whole Shebang » composé entre autre de poitrine de bœuf moelleuse au beurre, est devenu l’un des plats les plus populaires de la ville. La file d’attente s’étend sur 20 mètres à l’heure du déjeuner. Il fournit même désormais à Ninsom les viandes fumées qu’il combine avec ses saveurs thaïlandaises chez Eem. « Ne veut-il pas ouvrir son propre restaurant ? », je lui demande. « Pas question. Nous avons du succès ici. Vous pouvez prendre une bière, l’ambiance est familiale et tout le monde trouve quelque chose qui lui plaît », dit-il. 30 / Jaguar Magazine

Voyage « Nous avons créé un dîner basé sur un poème d’un roi » Akkapong « Earl » Ninsom Évolution Je conduis la I-PACE vers le cœur de Portland, pour y terminer ma visite. Le Pigeon a ouvert ses portes en 2006 sur un tronçon de l’avenue Burnside. Avec un jeune chef inconnu, Gabriel Rucker, à la barre et un minimum de trafic, peu de gens auraient pu prédire que cet endroit sans prétention deviendrait le restaurant le plus connu de la ville. Un an plus tard, Rucker a été nommé comme étant l’un des meilleurs nouveaux chefs par Food & Wine Magazine, en plus d’être nominé au prix James Beard Rising Star Chef of the Year. Il a remporté le titre prestigieux en 2011 et, en 2013, a remporté le prix du meilleur chef de la fondation dans le Nord-Ouest. Je fais la rencontre de Rucker à Le Pigeon quelques heures avant le début du service. Pendant que nous bavardons, il pose un steak de faux-filet sur le grill qui sera servi, entre autre, avec une délicieuse sauce gravy « red eye » au chorizo. « Ma nourriture est devenue plus raffinée », dit-il, en raison des influences auxquelles il est soumis depuis qu’il se trouve à Portland. « La concurrence est désormais plus rude ». Il ne craint pas qu’une concurrence accrue étouffe la prise de risque à Portland. « Nous devons repousser nos limites pour nous démarquer », dit-il. « Chez Le Pigeon, nous restons fidèles à nos racines avec une cuisine fantaisiste et en repoussant les limites, mais en termes de technique, de présentation et d’exécution, nous avons évolué – tout comme la ville de Portland ». J Jaguar Magazine / 31

 

JAGUAR

JAGUAR MAGAZINE #07

 

JAGUAR MAGAZINE rend hommage à la créativité sous toutes ses formes, avec des contenus exclusifs en matière de design et de technologie qui stimulent les sens

Le dernier numéro met en vedette des personnes inspirantes, comme Luke Jennings, le créateur de Villanelle, l’un des personnages de télévision les plus intéressants des dernières années. Ou encore Marcus Du Sautoy, qui expose sa vision de l’intelligence artificielle. Nous visitons ensuite les États-Unis à bord de la Jaguar I-PACE et découvrons Portland et sa tradition culinaire. Nous prenons également la route avec un photographe pour explorer Arles dans le sud de la France, avec une Jaguar XE, et bien plus encore.

La bibliothèque

JAGUAR MAGAZINE #07
THE JAGUAR #06
THE JAGUAR #04
THE JAGUAR #03
THE JAGUAR #02
THE JAGUAR #01

The Art of Performance : L’Art de La Performance

© JAGUAR LAND ROVER LIMITED 2016

Registered Office: Abbey Road, Whitley, Coventry CV3 4LF
Registered in England No: 1672070

Les chiffres donnés ci-dessus proviennent de tests effectués par les fabricants officiels et répondent aux exigences de la législation européenne.
La consommation d'un véhicule fonctionnant normalement peut différer des chiffres présentés ci-dessus. Ces derniers ne sont présentés qu'à titre comparatif.